Jeunesse kamite, débarrasse-toi de ces Dieux et de ces égrègores étrangers qui tuent ton peuple...


Ne perds donc plus ton temps précieux à adresser tes demandes de soutien à la mauvaise adresse. Jeunesse kamite, ton peuple est pris en tenaille entre deux groupes d’ennemis dont la survie dépend de son aliénation spirituelle irréversible.

I) - Dans le monde visible...

Le premier groupe des ennemis du peuple kamite est constitué de tous ses semblables qui refusent de cohabiter avec lui sur cette terre, dans le respect mutuel. Avant-hier, c’étaient les esclavagistes arabo-msulmans et européens judéo-chrétiens déterminés à traduire dans les faits la malédiction de l’ivrogne Noé prononcée contre Cham, son ancêtre biblique. Hier, c’étaient les légions de colons barbares surdéterminés à achever le travail de déshumanisation en le dépossédant de ses terres et des richesses de celle-ci.

Aujourd’hui, ce sont les grands financiers et leurs hommes de paille politiques également résolus à le maintenir au bas de l’échelle humaine, au moyen des diktats des Institutions financières internationales qui détruisent ses structures éducatives, sanitaires, sociales.

II) - Dans le monde invisible...

De la même nature que le monde où ils vivent, les ennemis de ce second groupe du peuple kamite sont les partenaires invisibles de ceux du premier qu’ils aident dans l’accomplissement de leurs projets maléfiques à son encontre. Créés par leurs partenaires terriens, à cet effet, ils font partie de l’ensemble des entités spirituelles qui répondent au nom d’égrégores.

[page]

Ils sont les plus dangereux parce qu’ils opèrent dans l’opacité la plus totale en orientant le comportement global du peuple kamite dans des directions contraires à ses intérêts.

III) - Qu’est-ce qu’un égrégore... ?

A l’inverse du génie, entité spirituelle née de l’activité de création de Dieu, l’égrégore n’est pas une œuvre divine. L’égrégore est le produit de pensées humaines. Sa raison d’être est de réaliser le projet pour lequel il a été créé et qui n’est connu que de ses seuls créateurs. Bête et discipliné, il exécute aveuglément sa mission, car il est l’exact reflet des pensées de ses créateurs à l’instant de sa création.

Si le génie a une existence propre conférée par le Grand Architecte de l’Univers et n’a besoin de personne pour vivre, l’égrégore est totalement dépendant. Il vit des ondes émises par les pensées, les paroles, les actions de ses créateurs et de leurs suivants. Plus ces derniers sont nombreux, plus il

reçoit d’énergies. Et plus il reçoit d’énergies, plus facilement il peut accomplir la mission qui lui est assignée. Ā l’inverse, plus cette énergie décroît, plus son efficacité s’effrite. Celle-ci disparaît lorsque cesse l’émission des ondes qui l’alimentent.

IV) - Quelques égrégores célèbres...

Certains égrégores, et pas des moindres, sont présentés comme des personnages historiques dans les livres des trois religions.
En réalité, leur unique domaine d’existence reste les mythes dans lesquels ils sont quelques-uns des principaux acteurs. Toutes les recherches et enquêtes scientifiques et archéologiques, à ce jour, sont restées vaines et bredouilles au terme de la quête de traces de vie authentiques les concernant.

Parmi les égrégores célèbres, nous pouvons retenir ceux-ci :

- Adam et Êve. Dieu aurait créé l’humanité à partir de ce couple qui ne sera complet que parce que le premier a permis l’existence de la seconde en offrant sa côte. D’après les indications datées et chiffrées de la Bible elle-même, la création du monde ne remonte pas à plus 6 034 ans... Tu es vivement invitée à te livrer à ce calcul. Tu peux le faire en partant de l’arrivée supposée d’Abraham, à Kamita, sous la XII ème dysnastie ( - 2000 ) et en additionnant les dates des patriarches, jusqu’au premier né d’Adam et d’Êve, à la date d’aujourd’hui !

- Abraham. Il n’a laissé aucune trace dans l’histoire de Kamita dont les textes ne lui ont consacré aucune ligne. Pure fiction, il a servi seulement à construire les mythes de la circoncision et du sacrifice du bélier ; deux pratiques empruntées à la tradition kamite.

[page]

- Moïse. Personnage aussi évanescent que l’ivrogne Noé, Joseph, Jacob, etc , il n’y a pas le moindre indice de son séjour dans les textes kamites. Les chercheurs se livrent une bataille pathétique en tentant de situer son temps de vie. Entre la chronologie longue, ( sous le règne de Merneptah : -1213 à 1204 ) et la chronologie courte ( Sous le règne d’Akhnaton : -1353 à -1336. ), il y a un écart de plus cent ans.

- Jésus. Personnage aussi imaginaire que tous les autres, il est la reproduction conforme d’Asarê
( Osiris ) mort et ressuscité plusieurs millénaires avant lui et inspirateur de la Passion, plusieurs millénaires avant lui. Jésus est aussi la copie conforme du fils d’Asarê ( Osiris ), Hor ( Horus ) né de l’immaculée conception par la puissance magique de sa divine mère Asata ( Isis ) qui a précédé Marie dans ce rôle de la Vierge-mère, de plusieurs millénaires également.

V) - Quand un Dieu devient égrégore...

Dès lors qu’il sort de la neutralité absolue qui doit le caractériser, Dieu devient une simple entité agissante dans le cadre d’une mission qui lui est assignée au même titre que les génies et les égrégores.

À l’inverse d’Atum dit Amon dit Râ dit Ptah, qui ne s’intéresse jamais aux affaires humaines, le Dieu ternaire, quelle que soit l’identité sous laquelle il agit, l’Eternel, Dieu-le-Père ou Allah, se mêle allégrement de la gestion des affaires humaines, comme le prouve sa prise de position extrême ci-dessous :

« Maudit soit Canaan ! Qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères ! Béni l’Eternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave ! Que dieu étende les possessions de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Cham soit leur esclave. »
( Genèse, Chapitre 9, versets 25 à 28 ).

Jeunesse kamite, ainsi que tu peux t’en rendre compte, même si la mission impartie aux égrégores n’est connue que de leurs seuls créateurs, il existe des indices sérieux qui permettent de la découvrir. Il n’est pas nécessaire de sortir d’un grand centre initiatique kamite ou d’une grande école occidentale ou arabe pour lire, dans ce délire négrophobe, la mission de l’Eternel qui parle au nom du triumvirat qu’il représente ; c’est-à-dire lui-même, Dieu le Père-Allah.

Le Dieu ternaire est chargé de maintenir le peuple kamite au bas de l’échelle de l’humanité adamique et cela, aussi longtemps que durera la supercherie.

[page]

VI) - La mission des égrégores judéo-christiano-musulmans...

La mission impartie à ces égrégores et à tous ceux de leur groupe, animateurs des mythes et des légendes de leurs créateurs, est double. D’une part elle consiste à conserver la mémoire du passé des peuples auxquels ils s’identifient.

D’autre part, pour le peuple kamite, acteur-figurant malgré lui dans les aventures fantasmagoriques où ces égrégores ont le beau rôle, elle consiste à perpétuer son insignifiance partout dans ce monde physique, en décuplant et en entretenant son complexe d’infériorité. Les égrégores dont il a été question plus haut réussissent parfaitement leur mission.

La crédulité déconcertante de ton peuple leur est d’un soutien inespéré. En effet, le peuple kémite accepte si facilement le détournement au profit d’Abraham des caractéristiques majeures de la tradition kamite, que sont la circoncision et le sacrifice du bélier.

Pour Moïse, il valide toutes les insultes adressées à ses Ancêtres à travers les faux exploits de ce personnage fictif, créé, pour l’essentiel, aux fins de le rabaisser. Pour Jésus, il consent que ses Ancêtres soient spoliés de leurs enseignements, à son avantage, mais aussi que ce personnage fictif, mi-humain mi-divin, ait le pouvoir de sauver toute l’humanité et de lui ouvrir les chemins d’un Paradis irréel.

VII) - Comment le peuple kamite nourrit les égrégores ennemis...

En plus des puissantes armes économiques gracieusement offertes à ses ennemis, le peuple kamite continue, depuis l’occupation illégale de son espace mental par le Dieu ternaire et ses légions d’égrégores, de leur fournir les redoutables armes énergétiques indispensables à leur mission de destruction massive.

A - La fourniture de nourriture, par le biais de la prière.

Chaque prière qu’un(e) kamite fait, individuellement ou collectivement, dans la concession familiale, dans une synagogue, une église ou une mosquée, à l’occasion de cérémonies religieuses, il ( elle ) nourrit, pour le malheur de son peuple, les entités chargées de le maintenir au bas de l’échelle humaine.

Souviens-t-en toujours jeunesse kamite ! Tous ces égrégores vivent essentiellement et ont besoin, pour agir efficacement, des énergies produites par les pensées, les prières, les émotions de leurs créateurs et des suivants de ces derniers.

[page]

B - La fourniture de nourriture, par le biais de la substitution des parcours historiques.

Pour te rendre compte à quel point ton peuple, si Grand de Grandeur hier, s’est complètement égaré sur la route de la dignité, fais l’effort de recenser les cérémonies religieuses qui lui font gaspiller ses émotions, du premier jour de l’an chrétien au dernier jour de la même année chrétienne ; c’est-à-dire du 1er janvier au 31 décembre de chaque année.
Tu ne trouveras pas moins de 7 fêtes juives, 9 chrétiennes, 7 musulmanes. Plus qu’à l’occasion des prières collectives, ces festivités sont des circonstances particulières où le maximum d’énergies nourrissantes et fortifiantes est envoyé au Dieu ternaire et à ses légions d’égrégores. Ce sont, en effet,

des dizaines voire des centaines de millions de personnes qui font converger au même moment toutes les ondes de leurs pensées, de leurs paroles et de leurs actes vers ces entités.

C - La fourniture de nourriture, par le biais de l’ invasion des noms étrangers.

Jeunesse kamite, il faut que tu saches qu’un nom, qu’il soit ou nom celui d’un égrégore, a toujours une fonction déterminée dans la société qui l’a créé. Il est plus qu’un outil d’identification ; il constitue un élément fondamental dans la conservation de la mémoire du passé.

Le Dieu ternaire le sait et ne s’en cache pas : « …et vous ferez disparaître leurs noms de ces lieux. »
( Deutéronome, 13 )

A-t-il recommandé à son peuple élu prenant possession de la terre de Canaan qu’il lui a offerte. L’impérialisme étant un de ses traits de caractère saillants, il n’accepte aucune cohabitation ; il préfère phagocyter tout simplement tout qui est différent de lui afin de détruire jusqu’à son souvenir. Son propre nom et ceux de ses peuples élus doivent donc se substituer à ceux de Canaan. Comme, plus tard, ils remplaceront ceux des autres peuples que ses légions de prêcheurs armés et barbares auront dominés.

VIII) - Comment s’opère la destruction massive du peuple kamite...

Les prières, les offrandes et les sacrifices établissent un lien fluidique direct avec leurs destinataires. Ce lien fluidique opère comme un téléphone.

Il permet donc un dialogue vibratoire entre les deux parties, puisque tout se transforme en ondes. Le contenu et la qualité de ce dialogue vibratoire est essentiellement dépendant des intentions réelles qui animent les protagonistes.

[page]

Celles du peuple kamite, ignorant et naïf, sont toujours louables parce qu’il croit avoir affaire aux bons interlocuteurs ; c’est-à-dire le Dieu et les égrégores de ses Ancêtres d’emprunt qu’il prend pour les siens, ayant accepté de s’intégrer à l’humanité adamique.

Or, le Dieu et les égrégores de ses Ancêtres d’emprunt vivent de bien mauvaises intentions à son égard, leur mission étant d’en faire la lie de l’humanité adamique. Aussi, la fourniture, à travers ses prières, offrandes et sacrifices, de nourriture énergétique à ces derniers a-t-elle, pour le peuple kamite, un certain nombre de conséquences désastreuses, dont les trois ci-dessous.

A - Le peuple kamite signale ses positions et devient vulnérable.

Le Dieu ternaire et les égrégores qui le secondent ne peuvent agir contre le peuple kamite qu’à la condition qu’ils soient en contact avec lui. Ce contact se « matérialise » par le lien fluidique construit et dynamisé par les actes de déférence de leur victime ignorante. C’est de la sorte que cette dernière signale ses positions quotidiennement.

En effet, à l’exemple d’un missile guidé par la source d’énergie de sa cible, les ennemis invisibles du peuple kamite ont absolument besoin des ondes émises par ses actes de dévotion, pour le localiser.
En réponse aux énergies fortifiantes qu’ils reçoivent de lui, le Dieu ternaire et les égrégores à sa suite, renvoient au peuple kamite un tourbillon d’énergies toxiques produites par leur raison d’être négrophobe et dont les vibrations inharmoniques brouillent ses facultés mentales et obstrue sa vision réelle du monde. Par ailleurs, plus intensément le peuple kamite les vénère, plus violemment il renie ses propres Ancêtres.

La honte qu’il éprouve et nourrit à leur endroit agit à la manière de pensées négatives durables qui finissent par prendre corps en générant la situation qu’elles portent. Les vibrations inharmoniques intrinsèques à pareille attitude, contribuent à anesthésier ses facultés de réflexion et à l’installer dans une dépendance totale.

B - Le peuple kamite coupe le lien fluidique avec ses Ancêtres et leurs alliés.

L’adoration du Dieu ternaire qui le hait de toutes ses forces et l’élévation des égrégores-faux personnages historiques au-dessus de ses Ancêtres ont donc pour résultat de produire contre le peuple kamite les ondes nocives propres aux pensées et aux paroles négatives nourries par la honte et le rejet de lui-même.

Ces mauvaises vibrations adressées inconsciemment à ses Ancêtres ont pour effet hautement préjudiciable d’interrompre sinon alors de gêner considérablement tous les échanges fluidiques qui devraient dynamiser ses contacts avec eux, à son bénéfice.

[page]

Le peuple kamite est ainsi privé de l’aide dont il a besoin afin de :

- se blinder contre toute attaque ennemie invisible,
- pratiquer sa propre Vision du Monde

- être un acteur majeur dans la conduite des affaires de la vraie humanité.

IX) - Une existence de zombie...

Jeunesse kamite, tu as sans doute remarqué que dans tous les pays où les kamites sont aux commandes, à l’intérieur des frontières de ta Matrie, comme ailleurs sous d’autres latitudes, la situation est douloureusement la même. Famine, pauvreté, corruption, détournement de deniers publics, accaparement du pouvoir par un clan sinon par une famille tous aux ordres de l’étranger, chômage endémique, école et éducation sabotées, secteur sanitaire sinistré, exode rural, drogue, prostitution, banditisme, jeunesse désespérée, émigration massive.

Pourtant, en plus de leurs richesses naturelles, tous les pays kamites disposent de ressources humaines en qualité et surtout en quantité convenables.
La perte de confiance en ses propres capacités à organiser sa vie lui-même est la cause de ce désastre multiforme.

Elle résulte du fait que le peuple kamite, croit être tombé du ciel ou sorti de terre avant-hier seulement ; bien après tous ses semblables dont il est pourtant le géniteur attesté. Convaincu de son inexpérience suggérée, il a consenti à suivre ces derniers comme leur ombre.
Cependant, conformément à leur mission, ces derniers s’empressent, de lui donner satisfaction en truquant son destin à l’exemple de la vie inconsciente d’un zombie entre les mains de son manipulateur et maître.
Vois ce qui passe ailleurs...

Kamita et L’Asie ont été submergées par les prêcheurs barbares de l’occident chrétiens. La négation de la civilisation asiatique et de la civilisation kamite dura le temps d’une éternité. En moyenne une centaine d’années pour la première : La colonisation de l’Inde dura 90 ans ( 1858-1947 ), celle du Viet-Nam 50 ans ( 1886-1937 ), celle de Hong-Kong 107 ans ( 1842-1949 ), celle de la Birmanie 50 ans

( 1886-1937 ), celle de Singapour 130 ans ( 1828-1959 ), etc... et une soixantaine d’années seulement pour la seconde : La guerre d’occupation coloniale a commencé avec Faidherbe au Sénégal, vers 1854 et a pris fin en 1898 au soudan avec la défaite de Samory et de Babemba, en 1899 à Madagascar avec la dafaite de la reine Ranavalona III, en 1888 dans le sud de l’Afrique avec la défaite des Zoulous et des Matabélés.

[page]

Ā part le Libéria ( 1847 ), l’Ethiopie ( 1942 ), le Soudant ( 1956 ), le Ghana ( 1957 ), la Guinée-Conakry ( 1958 ), le Mozambique et l’Angola ( 1975 ), la Namibie ( 1990 ), la totalité, ou presque, des Etats actuels de Kamita ont recouvré leur semblant d’indépendance dans les années 60.

Au sortir du calvaire, les deux continents présentent des visages différents. Kamita, n’a pas eu la même volonté de rompre avec un passé douloureux. Kamita ne s’est pas senti concernée ( mais alors pas du tout ) par le slogan mobilisateur qui pousse les peuples opprimés à retrouver les ressources nécessaires pour restaurer leur dignité bafouée : « Plus jamais çà ! »

Elle n’a toujours pas pris conscience du brouillard d’énergies négatives qui assombrit sa lucidité. Elle est donc restée totalement extravertie, déculturée, acculturée, oublieuse de ses origines et de son rôle véritable au sein de l’humanité.

A l’inverse, l’Asie est redevenue elle-même, solidement enracinée dans sa culture ancestrale, forte de la confiance en soi que seul permet cet enracinement salutaire. Plutôt que de nourrir de ses énergies les Dieux et les égrégores que l’on a cherché à lui imposer, elle oriente ses énergies, résolument, vers ses Ancêtres et vers les Divinités et les entités alliées de l’invisible de ces derniers. Au travers de plusieurs cultes, fêtes, rites, sacrifices et offrandes répartis dans l’année, elle alimente ces Sources d’Ēnergies Vitales dont elle sait qu’elles représentent l’énergie solaire de chaque peuple.

De même toute vie disparaîtrait si le soleil cessait de briller et d’insuffler la vie, de même tout peuple connaîtrait une mort spirituelle et culturelle inévitable si ses propres Sources d’Ēnergies Vitales venaient à s’éteindre telle la mèche d’une bougie qui finit de se consumer.

C’est bien grâce à la confiance totale en leurs propres capacités à gérer librement leur vie, confiance qu’ils ont retrouvée en restant connectés à leurs Sources d’Ēnergies Vitales, que tous les peuples asiatiques, ou presque, ne vivent pas de mendicité internationale et se sont mis à l’abri des diktats des Institutions Financières Internationales.

Pourtant, toutes leurs ressources naturelles réunies n’atteindraient peut-être même pas le quart de celles de Kamita !

Aucun Dieu ne mérite le respect d’un peuple qu’il méprise. Ceux qui se sont révélé le Dieu Ternaire, devant lequel le peuple kamite est en adoration, sont les premiers à en faire la démonstration.

Au prétexte que le Dieu ternaire, selon son humeur du moment, a changé de Messager, donc de peuple élu, chacun des aspects sous lesquels il est désigné par les uns, est rejeté par les autres. Le Juifs n’aiment ni Dieu-le-Père ni Allah. Les Chrétiens méprisent L’Eternel et Allah. Les Musulmans détestent l’Eternel et Dieu-le-Père.

[page]

Jeunesse kamite, tu ne dois donc jamais oublier la déclaration fracassante de mensonge et de haine faite par le Dieu ternaire contre ton peuple, dans Genèse, Chapitre 9, versets 25 à 27. Si tu es musulmane, ne te laisse pas abuser par le silence du Coran sur les élucubrations de l’Eternel. Le Coran les approuve bel et bien ! C’est pour cette raison que l’Islam a été le premier à les traduire dans les faits en allant capturer ses esclaves noirs.

X) - Cesse de nourrir les Dieux et les égrégores étrangers...

Actuellement, tu constitues un ensemble de centaines de millions de jeunes, dans les quatre directions du monde, qui, chaque jour, contribuent à leur insuffler la vie pour leur permette de remplir la mission que leur créateurs leur ont confiée ; précisément la destruction de ton peuple. Il suffit de fermer le robinet pour qu’aucune énergie kamite nourrissante ne leur parvienne.

Cesse de leur envoyer les vibrations positives de tes pensées, paroles, faits et gestes, chants et musique.

Et le tour est joué ! Non seulement leur puissance vibratoire sera fortement amoindrie, mais aussi et surtout, tout contact avec eux sera rompu. Tu ne seras plus une cible facile qu’ils peuvent repérer à cause des ondes émises par tes prières et autres actes d’hommage. Et même s’ils continuent d’envoyer leurs énergies négatives à ton peuple, tu seras totalement à l’abri puisque la connexion est coupée.

Envoie des énergies positives à tes Ancêtres et à leurs alliés de l’invisible.

Jeunesse kamite, ne sois pas surprise de constater que seules les louanges sont adressées au Dieu de tes Ancêtres, celui aux noms multiples Atum dit Amon dit Ptah dit Amma ( Nom dogon du Mali de Dieu. ) dit Mawu Segbo Lissa ( Nom de Dieu dans le Golfe du Bénin, chez les Vouduisants. ) dit Rog Sen ( Nom sérer du Sénégal de Dieu. ) etc... pour les bienfaits dont il a doté la nature au profit de ses occupants.

Equitable au comble de l’équité, il n’a aucune raison de distribuer la gloire aux uns et l’opprobre aux autres, la fortune aux autres et la misère aux uns, l’intelligence à ceux-ci et la bêtise à ceux-là. Ne perds donc plus ton temps précieux à adresser tes demandes de soutien à la mauvaise adresse.

Les véritables bonnes adresses sont, tes Ancêtres, leurs génies tutélaires et leurs égrégores. Envoie leur les énergies positives qu’ils attendent afin de rétablir le contact et de recevoir leur soutien dans ta vie. En plus des prières individuelles ou collectives que tu peux faire à la maison on dans un lieu public aménagé à cet effet, il y a d’autres moyens d’émettre des énergies bénéfiques. Tu peux, selon tes domaines de compétence, contribuer à créer de formidables catalyseurs d’énergies.

[page]

Si tu es un artiste-musicien, produis-nous un morceau d’anthologie dont les sons et les tons, repris par des millions de voix ou suscitant les émotions de millions de kamites, enverront les ondes bénéfiques et de réconciliation qu’attendent nos Ancêtres, les génies tutélaires et les égrégores qu’ils nous on laissés.

Si tu es un artiste-peintre ou dessinateur, un artiste-sculpteur ou un architecte, offre-nous une œuvre d’art d’inspiration céleste qui célèbre la beauté d’ébène kamite et ses anciens espaces de vie adaptés pour le régal des yeux et donc pour les vagues d’émotions productrices d’ondes bénéfiques.

Si tu es un artiste-conteur, caresse nos oreilles intérieures et rappelle à nos yeux intérieurs l’atmosphère des veillées porteuses d’enseignements qui connectent à notre Source de Vie et qui sont, par conséquent, également source d’émotions émettrices de vibrations positives.

Si tu es un dramaturge ou un cinéaste, éveille nos cœurs des spectacles enchanteurs portés par les actes et les paroles grands de grandeurs de nos Anciens et donc, producteurs d’émotions qui alimentent la chaîne énergétique qui nous lie à celles et ceux des nôtres qui ont pris une retraite provisoire dans l’autre dimension du temps et continuent de veiller sur nous.

Doumbi Fakoly, Théologien, Historien

Retour à l'accueil