Près de 0,66 million de km3 d’eau couleraient sous l’Afrique.

Selon des scientifiques britanniques, les eaux souterraines de l’Afrique seraient d’un volume total de 0,66 million de kilomètres cubes.

Cela représente plus de 100 fois la ressource annuelle actuelle en eau du continent et 20 fois la réserve d'eau douce de tous les lacs africains.

Aujourd’hui, plus de 300 millions d'Africains n'ont pas accès à l'eau potable. De même, seuls 5% des terres arables du continent sont irriguées. Pourtant, en faisant quelques études un peu plus poussées, les chercheurs du ' British Geological Survey ' et de ' l'University College ' de Londres ont établi que le volume total des eaux souterraines en Afrique s'élevait à environ 0,66 million de kilomètres cubes ( dans la fourchette entre 0,36 million et 1,75 million ).


[page]

Ainsi, bien que toutes ne soient pas exploitables, l’étude qui vient d’être publiée montre que dans de nombreuses régions d'Afrique, il y a suffisamment d'eau souterraine pour alimenter en eau potable la population locale grâce à des pompes manuelles ( entre 0,1 et 0,3 litre par seconde ). En revanche, les possibilités pour mettre en place des puits de forage d'un débit supérieur à 5 litres par seconde, pour une exploitation commerciale, sont beaucoup plus limitées. Les scientifiques mettent également en garde contre une approche " dispersée " pour trouver des puits à haut rendement.

" Des puits de forage bien placés et à faible rendement pour l'approvisionnement rural et des pompes manuelles seront probablement efficaces face au changement climatique ".

( Article publié le 20 avril 2012 )

Retour à l'accueil