Le génie scientifique africain de la période impériale : l'exemple de la métallurgie !

L’une des particularités de ce site, est de vous faire découvrir l’étendue du génie scientifique africain à travers les âges.

Ainsi, contrairement aux idées distillées dans les médias occidentaux qui puisent largement leurs inspirations dans les ouvrages de Gobineau, il existe de nombreuses traces du génie scientifique africain à l’époque précoloniale.

J’ai personnellement déjà collecté un nombre impressionnant de documents sur des sujets variés et seuls le temps et mes multiples activités ralentissent la publication de mes articles.

Néanmoins, le sujet que je vous propose aujourd’hui est un extrait d’un article beaucoup plus conséquent, commencé dans le numéro 2 de la revue Afrikaraïbes mag. Aussi, nous irons à l’essentiel.

I) - L’âge du fer en Europe, 1 200 avant J. C...

L’historiographie dévoile que l’Age du Fer est apparu en Europe vers 1.200 av. J.-C.
Cette technique a atteint son apogée en Autriche avec la civilisation de Hallstatt vers 700 av. J.-C. avant de se répandre sur toute l’Europe.

Les Romains ont donc mis à profit cette découverte pour renforcer la puissance de leur armée.

[page]

II) - L’âge du fer en Afrique, 2 900 avant J. C...

Naturellement pour l’Afrique noire, l’historiographie occidentale, imbibée par les idées de Hegel, pensait que les Africains n’avaient pas été en mesure de faire une telle découverte.

Le scénario historique échaffaudé de toute pièce voulait que la sidérurgie avait été introduite en Afrique à partir de l’Asie occidentale, d’abord en Egypte ancienne, puis en Afrique occidentale au IIIème siècle av. J.C. soit par Carthage, soit depuis la Nubie.



Tete en metal - Afrique Du Sud - region du Lydenburg actuel.

[page]

Pourtant des datations faites entre 1969 et 1974 bousculaient déjà ce scénario pour les raisons suivantes :

- Les vestiges de la civilisation Nok ( Nigéria ) indiquaient que l’Age du fer remontait aux IXème et Xème siècles avant J. C.

- La civilisation de Termit ( Niger oriental ) cette date est celle dus VIIème et Xème siècle av. J. C.

- Au Soudan, l’Age du fer de Napata remonte au VIIIème siècle avant J. C.


Chaise - Burkina Faso.


On préféra alors mettre en doute ces datations, vu que l’Age du fer en Tunisie remonte à peine au VIème siècle de notre ère. Néanmoins, une faille était ouverte dans la théorie occidentale de l’apparition du fer en Afrique noire.

Car comment l’Afrique noire aurait pu utiliser le fer plusieurs siècles avant les nord Africains qui étaient sensés leur avoir apporté cette connaissance ?

[page]

Four metallurgique du Yatenga - Homme à cheval donnant l'echelle ( Source, U.N.E.S.C.O )



III) - Une étude de l’UNESCO remet les pendules historiques à l’heure...

Récemment, l’UNESCO a fait plancher un bataillon de chercheurs sur cette problématique complexe, afin de dégager une cohérence scientifique à l’histoire de l’apparition de l’Age du fer en Afrique Noire.

Médiatisée sous l’intitulé de « Les Routes du fer en Afrique » cette étude visait à :

- Cerner l’ancienneté et l’origine de l’Age du fer en Afrique noire,

- Analyser son utilisation et sa perception sociale,

- Cerner les techniques employées et le génie des fondeurs africains,

- Préserver le patrimoine historique de l’Afrique

[page]

De nombreuses analyses et datations ont été réalisées sur le terrain pour clore dégager des faits précis. Ainsi, les résultats obtenus sont les suivants :

- La sidérurgie remonte à au moins 1 500 av. JC à Termit,

- Au Cameroun le fer était extrait dès 1 200 av J. C. ( près du lac Nyanza )

- A Egaro ( est de Termit ) l’Age du fer remonte à 2 900 ans av. J. C.

- En Egypte ( à Giseh ) on obtient 2 700 ans av. J.C. et à Abydos, 2 350 av. J.C.,

- En Nubie ( Buhen ), l’Age du fer remonte à 1991 ans av. J. C.,

- En Tanzanie (à Kuturuka) on obtient 1 470 ans av. J. C.

- A Carthage ( Tunisie ) les datations révèlent à peine 600 av. J.C.

[page]


Conclusion de l’étude :

Tous ces faits contribuent d’une part à confirmer que l’Age du fer africain est effectivement le fruit du génie scientifique africain.

D’autre part, ils mettent en évidence la précocité de l’âge du fer en Afrique ( 2 900 avant J. C.) par rapport à l’Europe ( 1 200 avant J. C. ).
[1]

[page]

Fours de fonderie ouest africains.

[page]

Telechargez le dossier complet de l'U.N.E.S.C.O " Route du Fer "

( Extrait d’un article tiré de la revue scientifique panafricaine "Afrikaraïbes magazine". )


https://web.archive.org/web/20120521103940/http://africamaat.com/IMG/pdf/route_du_fer_UNESCO-3.pdf



Références bibliographiques :

[1] précision importante pour ceux qui ont l’habitude de déprécier le patrimoine historique de l’Afrique noire. Ils se reconnaîtront.

Retour à l'accueil