Un togolais invente un nouveau système de télécommunication.


La société Ka Technologies poursuit son projet, essentiellement en Afrique centrale. Victor Agbegnenou pense pouvoir passer à la phase industrielle assez rapidement car un groupe d’investisseurs lui a assuré de son soutien.
Une fois achevée, la commune d’Auger-Saint-Vincent ( France ) devrait nouer un partenariat technologique avec la première ville africaine équipée de la solution. Vraisemblablement, il s'agira de Lomé.

Rappel, voici quelques étapes clé sur le parcours du projet P.W.C.S. :

- Mars 2004 Réalisation d’un site pilote ( Auger Saint Vincent ) à 50 Km de Paris, en Décembre 2005 Présentation du PWCS au CNIT ( la Défense-Paris, France )

- Janvier 2006 Mise en place d’un site d’exploitation pour micro opérateur à Paris ( EVRY )

- Mars 2006 Préparation de plusieurs niches de marché en France ; Plus d’une vingtaine de

[page]

copropriétaires du PWCS sur plusieurs continents ; Concession d’une licence de gestion régionale, de 2 licences opérateur et d’une licence distributeur sur l’Afrique ; Disponibilité d’un partenariat complet pour la réalisation de toutes les phases du PWCS ( Bluwan, Résix, Bicom System, DeTeWe, … ) ; Négociation d’exploitation partielle ou complète du PWCS dans les Balkans, au Canada, dans différentes régions d’Afrique…

- Avril 2006 Test d’assemblage réussi au CMTL ( Lomé/Togo) ; Des installations opérationnelles à Paris
( MAPKOM, janvier 2006 ), Cotonou ( BJCOM et BCS, avril 2006 ) et Lomé ( CMTL, avril 2006 ). Août 2006 Présentation du plan d’affaire de l’industrialisation du PWCS par le CMTL à SOAGA.

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=751fyAvSTDc

Retour à l'accueil