L'Afrique et l'aventure spatiale.

Une navette africaine dans l'espace, c'est pour bientôt ?

Le Centre de Recherche Spatiale de l'Université du Nigéria à Nsukka ( S.R.C-U.N.N. ) fut fondé en 1972. Jusqu'à récemment, il est resté le seul centre de recherche spatiale au Nigéria, et, en fait, l'un des quelques lieux en Afrique où l'enseignement et la recherche en Astronomie sont faits aux différents niveaux du cycle universitaire. Des étudiants formés par le Centre contribuent à développer enseignement et recherche en Astronomie dans d'autres universités nigériennes.


Les intérêts du groupe couvrent un large domaine en Astronomie et en Science Spatiale, astrophysique des hautes énergies et des particules, cosmologie, observations radio de pulsars et de noyaux actifs de galaxies, observations optiques d'étoiles binaires, étude de spectres stellaires et leur analyse, énergétique des éruptions solaires, interaction soleil-terre et géomagnétisme, propagation radio.
Les efforts engagés par le groupe pour avoir ses propres moyens d'observation se sont soldés jusqu'à présent par des échecs par le manque de soutien financier de la part du Gouvernement et par l'absence d'infrastructures.

[page]

De nombreuses collaborations internationales qui se reflètent dans les publications en commun, sont en cours. Différentes organisations et instituts subventionnent le SRC-UNN par des bourses pour les missions à l'étranger, ainsi que par des donations de journaux, de tirés-à-part. Cependant, le manque total de moyens financiers spécifiques accordés par l'Université du Nigéria à Nsukka ou bien par le Gouvernement retarde le progrés du groupe.

Néanmoins, ce dernier continue à oeuvrer pour que le Gouvernement du Nigéria reconnaisse le rôle important de l'enseignement de l'astronomie, des sciences spatiales et de la recherche dans le développement de la science et de la technologie au Nigéria.

AfricaMaât

Retour à l'accueil