Se connecter - S'inscrire

L'origine africaine du concept de " mesure " du temps.

Partager

Le cadran solaire découlant du modèle kamit

A la base d’un bâton à l’origine, puis d’un obélisque par la suite, on traçait un demi-cercle divisé en 12 parties en fonction de la position du soleil. A partir de la position de l’ombre projetée sur le sol, on déterminait l’heure. Progressivement, le système fut perfectionné au point que l'on pouvait déterminer les minutes.

Le souci est que pour la nuit, le système était inutilisable. En Afrique ancienne, on constate que les hommes ont néanmoins toute une gamme de système de mesure du temps ( horloge stellaire, cadran divers... ), que nous prendrons le temps d'étudier ultérieurement.

c) La notion du temps et la terminologie kamite Des textes inscrits sur les 11 bas-reliefs qui couvrent les faces intérieures Est et Ouest du temple d’Horus à Edfou, nous donnent des indications précieuses sur l’origine du décompte du temps dans l’histoire du l’humanité.

Temple d'Edfou



Dans ces textes, Djehuty s’adresse à Horus ( Hor, le fils Ousirê, Osiris ) l’encourage et le félicite.
( Cf. « La philosophie africaine de la période pharaonique », Théophile Obenga, éd. L’Harmattan. )

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8