Se connecter - S'inscrire

Les premiers mathématiciens de l'histoire universelle étaient africains !

Partager

- Sechnouphis vers 400 avant l'ère occidentale, de son vrai nom kamit « Sekh Nefer », ce savant africain qui enseignait au Grand Temple d’Iwnw ( Iounou à savoir Héliopolis ) eut aussi pour élèves, Platon ( 428 – 347 avant l’ère chrétienne ) et Eudoxe.

- Pammènès vers 400 avant l'ère occidentale, ce savant kamit du Grand Temple de « Men Nefer » eut pour élève le géomètre grec Démocrite d’Abdère ( 460 – 370 avant l’ère chrétienne ).

- Euclide ( 325 - 265 avant l'ère occidentale ), auteur d’un traité de mathématique qui prouve l’immense savoir acquis par l’Afrique ancienne dans ce domaine, Euclide ( 325 – 265 avant l’ère chrétienne ) fut vite décrit comme grec ( ce qui est loin d’être certain ) alors qu’il est né et a vécu en Afrique. Ses sources égyptiennes apparaissent au grand jour, comme en témoigne le professeur Bertrand Russel ( Cf. Principles of mathematics) et Plocus dans ses « commentaires sur Euclide ».

Quittons nous sur ce testament de Plutarque ( 50 – 125 après l’ère chrétienne ) qui avoua que ceci avec une grande sincérité :

« C’est ce qu’attestent unanimement les plus sages d’entre les Grecs, Solon, Thalès, Platon, Eudoxe, Pythagore et suivant quelques-uns, Lycurgue lui-même, qui voyagèrent en Egypte et y conférèrent avec les prêtres du pays. On dit qu’Eudoxe fut instruit par Conuphis de Memphis, Solon par Sonchis de saïs, Pythagore par Enuphis l’Héliopolitain.

Pythagore surtout, plein d’admiration pour ces prêtres, à qui il avait inspiré le même sentiment, imita leur langage énigmatique et mystérieux et enveloppa ses dogmes du voile de l’allégorie. La plupart de ces préceptes ne diffèrent point de ce qu’on appelle en Egypte des hiéroglyphes ».
( Cf. traité d’Isis et d’Osiris )

Il convient donc de comprendre que les théorèmes dits de Thalès et de Pythagore existaient en Afrique des milliers d'années avant la naissance de ces derniers. Sans la maîtrise de ces connaissances, construction des pyramides étaient impossibles ( CF. leur présence sur le papyrus Rhind datant de 2 040 avant l'ère chrétienne, soit plus de 1 500 avant la naissance de thalès et de Pythagore ; Cf. L'origine négro-africaine du savoir grec, Jean Philippe Omotunde )

Vie, Santé, Force à la jeunesse Kamite !

( Voir aussi : ' Les mathématiques ' sur Wikipedia... http://fr.wikipedia.org/wiki/Math%C3%A9matiques )

Par AfricaMaât

1 - 2 - 3 - 4