Se connecter - S'inscrire

Les biologistes et l'A.D.N. prouvent l'origine africaine des Egyptiens anciens.

Partager

De nombreux tests biologiques ont déjà été réalisés, afin de percer le mystère de l'origine ethnique des Egyptiens anciens.

1 ) - Les travaux du professeur Cheikh Anta Diop :



Lors du colloque international d'égyptologie organisé au Caire par l' U.N.E.S.C.O. en 1974, le professeur Cheikh Anta Diop a largement présenté aux scientifiques présents, les résultats de ses travaux suite aux analyses faites sur des momies égyptiennes provenant des fouilles de Mariette.

Après avoir longuement expliqué et démontré, la pertinence scientifique de sa méthode, il révéla que ses analyses dévoilaient la présence d'un taux de mélanine considérable entre l'épiderme et le derme, comme ont pu le constater et le confirmer les éminents égyptologues français présents :
- S. Sauneron de l'Institut Français d'Archéologie Orientale du Caire, - J. Devisse de l'Université Paris VIII, - J. Leclant de l'Université Paris-Sorbonne, - J. Vercoutter de l'Institut de papyrologie d'égyptologie de l'Université de Lille, etc.

" Or la mélanine, absente des peaux des leucodermes ( c'est à dire des personnes européennes ), se conserve, contrairement à ce qui est souvent affirmé, des millions d'années, comme l'ont révélé les

1 - 2 - 3 - 4