Se connecter - S'inscrire

Euclide l'Africain ou la Géométrie restituée...

Partager

un âge tardif de l'Égypte pharaonique, puisque c'est le moment où celle-ci passe définitivement sous la coupe de gouvernants étrangers, mais cette matière est d'une importance considérable puisqu'il s'agit, primo, d'un long texte et, secundo, que ce texte n'est autre que celui qui a servi de fondement à l'édifice de la science physico-mathématique.

Ce qui se révèle au surplus est que ledit texte, mal lu ( pour des motifs politiques ) jusque dans le cours de l'histoire moderne, a de ce fait encore des choses à dire ; il y a encore quelque chose à recevoir d'Euclide, de sa théorie, de son écriture, ce texte est encore jeune. De l'antiquité égyptienne, donc, nous recevons ce joyau, un texte encore vif et qui n'a pas livré toute sa sève... Extraordinaire, non ? ( Tel un conte d'Edgar Allan Poe... ) L'autre volet du ressourcement, c'est celui concernant l'actuel débat Nord-Sud.



Il y a, de par la courte-vue de nombreux contributeurs, quelque chose de dérisoire dans la manière dont sont évoquées, de part ou d'autre, la conquête de l'Afrique par les Européens, la traite négrière, la situation de l'Afrique actuelle, ou celle des Afro-descendants. Il est indispensable, et du reste fort instructif, de prendre les choses de plus loin. Les compétences de l'auteur, la bibliographie qu'il a étudiée, lui ont permis d'aborder la question du dialogue Nord-Sud en remontant jusqu'à cette époque où la prestigieuse Égypte, prise enfin de la fatigue d'être soi, ne parvenant plus à se gouverner elle-même, va passer la main aux féroces Blancs. Féroces et avides...

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7