Se connecter - S'inscrire

Euclide l'Africain ou la Géométrie restituée...

Partager

méthodiquement conservé. On doit reconnaissance aux soixante-dix générations de savants, lettrés et copistes, qui l'ont acheminé jusqu'à nous.

Les deux premiers géomètres à le lire de façon exacte, je veux dire les premiers à dégager correctement la substance de la théorie géométrique créée par Euclide, furent Janós Bolyai ( 1802-1860 ) et Nikolaĭ Lobačevskiĭ ( 1792-1856 ), et c'est cette lecture qui les a amenés à construire ce complément à la théorie euclidienne qu'on a nommé, de façon bien regrettable, les « géométries non euclidiennes » ; Bolyai avait dit « Géométrie Absolue », Lobačevskiĭ « Géométrie imaginaire », puis « Pangéométrie ».

Dans son étude des Éléments, C. Velpry établit, le premier, une exégèse du corpus constituant la fondation de la théorie géométrique ; les textes sont ceux de postulats ou propositions se trouvant dans les 1er, 3ème et 11ème Éléments.

La méthode de lecture est toute simple, et naturelle, il n'est pas besoin de mettre en œuvre des outils d'analyse fort élaborés pour recueillir les merveilles recélées par ces textes.

L'auteur insiste sur le fait que chacun, se servant de sa raison naturelle toute pure, comme dit Descartes dans son fameux « Et si j'écris en français... » ( Discours de la Méthode, page dernière ), peut parvenir à comprendre ce dont il retourne.

Évidemment, il faut pour cela accepter de se plonger dans le texte euclidien, au moins le début du 1er Élément, et le travailler comme demande tout texte mathématique.

On ne peut qu'inviter le lecteur à prendre son courage à deux mains et entreprendre cette lecture ; on invite à le faire ceux tout particulièrement qui ont gardé de leurs apprend-tissages mathématiques de jeunesse un souvenir détestable.

En effet notre Euclide a sans doute été le dernier bon professeur de Mathématiques, l'expérience menée pendant plusieurs années avec des étudiants montre que les résistances aux mathématiques fondent chez ceux qui abordent la géométrie dans le texte d'Euclide...

Euclide a été non seulement un des plus grands génies mathématiques que l'on ait vus, il fut aussi le plus génial des professeurs de mathématiques.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7