Se connecter - S'inscrire

Un camerounais invente le système anti-collision.

Partager

Séverin Kezeu :

J’observe avec beaucoup d’attention cette évolution. Dans le cadre de notre expansion à l’échelle internationale, nous sommes très attentifs au contexte politique, socioéconomique et fiscal du pays dans lequel nous investissons. Bien que mon cœur soit à Yaoundé, ma ville natale, je reste très pragmatique dans ma démarche.

Idriss Linge :

On sait que vous aimez beaucoup le Cameroun, envisagez-vous de vous y installer un jour définitivement ?

Séverin Kezeu :

Bien évidemment mon cœur est au Cameroun. Par contre dans ce contexte de mondialisation, je me sens citoyen du monde et suis prêt à m’expatrier chaque fois que c’est nécessaire afin d’être au cœur des régions du globe à forte croissance et à fort besoin de mon invention.

( Interview donnée au journal du Cameroun Source ; http://journalducameroun.com/ ; 27/05/2010 )

1 - 2 - 3 - 4 - 5