Se connecter - S'inscrire

Quand l'Africain était L'Or Noir de L'Europe, Interview de Bwemba Bong pour Africamaat.

Partager


Le titre de l'ouvrage qui motive cette rencontre est " Quand l'africain était l'or noir de l'Europe " à paraître bientôt, « l'africain est toujours l'or noir de l'Europe même si la couleur qu'il exulte encore et toujours est plutôt le rouge, couleur du sang oublié de nos ancêtres, du sang de chacun d'entre nous, pareillement soumis au diktat, de ceux pour qui la domination du peuple noir est une idéologie de
fond ». ( Colloque de Nantes en 2000 sur le panafricanisme, page 10. )

L'enjeu principal pour le peuple noir est aujourd'hui sa libération totale, libération sans compromis du joug de l'occident, libération des fers et des entraves diverses qui stérilisent notre être, notre pensée, notre âme, notre cœur, et jusqu'à nos corps qui ne veulent pas de ce noir.

AfricaMaat refait ici référence à l'ouvrage de Bwemba Bong dans lequel il rappelle quelques définitions du monde noir selon l'occident « noir, sale, crasseux, sans luminosité, obscure, qui manifeste le pessimisme, la tristesse, le malheur, qui est inspiré de la perversité, de la méchanceté, de la colère, ce dit de ce qui est clandestin et illégal ». AfricaMaat poursuit en citant l'acte du colloque « pour mieux

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12