Se connecter - S'inscrire

Peut-on qualifier l'esclavage de génocide ?

Partager

Généralités... Les arguments invoqués pour prétendre que l'esclavage n'était pas un génocide, lorsque nous prenons le temps de les analyser, nous découvrons qu'ils sont en réalité largement évasifs, tandis que les chiffres démontrant le contraire sont eux, cinglant.

I) - Les plantations n'étaient pas des camps de concentration...

Est-ce une affirmation fondée ? Dans leurs ouvrages, nombreux sont les idéologues occidentaux qui affirment que les plantations de cannes à sucre de l'époque esclavagiste, ne peuvent être comparées à des " camps de concentration ", tout simplement parce que la politique de natalité y était encouragée contrairement aux camps allemands où la mort était la seule issue.

On reconnait là, la patte des membres du fan Club d'Eric Zemmour !

D'autre part, vu que les propriétaires avaient besoin de leur main d'œuvre servile pour assurer leur cadence de production, ils avaient l'habitude de prendre soin de leur esclaves, tant sur le plan de la nourriture que des soins. Cependant, que constatons-nous ?

En y regardant de près, chiffres à l'appui, certains prennent leurs rêves pour la réalité. 

II) - Les plantations étaient bel et bien des camps de concentration !

Les données relatives aux plantations de la Guadeloupe révélées par l'enquêteur Lasserre, montrent qu’en 1671, il y avait sur 1513 couples possibles, 0, 71 enfants et plus d’un siècle après en 1790, on en était encore à 0,80 enfant par couple possible.

Pour la Martinique, Gabriel Debien montre qu’en 1763, il y avait 0,57 % de femme âgées de plus de 17 ans ayant un enfant de moins de 6 ans.

Pour Saint Domingue, le même auteur révèle que de 1741 à 1772, sur une plantation de 120 esclaves, il n’y a eu que 2 enfants par an.

Après, même avec 50 esclaves de plus, le nombre était resté le même.

Sur une autre plantation de 150 esclaves, on a noté 6 naissances en 1787, 5 en 1789 et un seul en 1790. Ainsi, on le voit bien, les colons français n’ont jamais encouragé la natalité pour éviter de réduire leur profit et les seules plantations où la natalité a été quelque peu prise en considération sont celles des.... pères Jésuites, dominicains ou autres venus soit-disant évangéliser les Nègres. Ces données sur la natalité ont été encore soulignées le Marquis de Fénelon en Guadeloupe et en Martinique.

1 - 2 - 3