Se connecter - S'inscrire

Les Historiens européens et la traite négrière : Que nous cache-t-on encore ?

Partager

Sao Tomé aux botanistes portugais produisit un choc aux conséquences désastreuses sur la société africaine ". En masquant la réalité des faits, l'objectif visé est de culpabiliser les Nègres.

AfricaMaat : Oui mais certains rois nègres ont néanmoins collaboré au trafic ?

JPO : Lorsque les Européens ont pris la décision de mettre un terme au trafic négrier, ont-ils organisé une réunion préalable avec les " rois " africains collaborateurs ? Je vous pose la question ?

AfricaMaat : Absolument pas ! Mais où voulez-vous en venir ?

JPO : Vous avez donc soit disant un vendeur et du jour au lendemain vous décidez de cesser toute relation commerciale sans même en discuter au préalable avec lui ? Vous le mettez devant le fait accompli ? C'est étonnant !

AfricaMaat : Cela cache quelque chose...

JPO : Cela montre qu'il s'agit d'une immense duperie, vous le voyez bien. Entre les " rois " artificiels, soutenus logistiquement par les occidentaux et les rois " en carton ", élus avec les ruses occidentales, c'est du pareil au même.

Leur colonne vertébrale, c'est la logistique occidentale et non pas le peuple africain. En fait, ce sont les
' otages royaux de l'occident '. Le paysage politique même de l'Afrique actuelle est apparu dès le 18ème siècle avec le cas du royaume Ndongo. Lors de l'élection du nouveau roi, les Portugais ont choisi leur candidat comme nous le révèle Béatrix Heintze :

" A la vérité, les résultats de ce vote, mis en scène par les Portugais, étaient déjà connu d'avance, mais (...) on tenait à tout prix à respecter les règles du jeu, du moins en apparence, afin de légitimer le nouveau roi aux yeux des Mbundu ". L'arme politique était déjà utilisée à cette époque par les Portugais pour affaiblir l'Afrique.

AfricaMaat : D'accord, d'accord, on reste bouche bée...

JPO : Le mot de la fin. Parlons maintenant de l'or qui a été volé. On parle du commerce négrier mais parallèlement les " princes marchands " avaient pour mission de piller l'or africain. L'or était d'ailleurs le deuxième marché après la traite. Mais cela, les historiens européens se gardent bien d'en parler...

1 - 2 - 3 - 4